top of page

Notre monde intérieur


Cette rentrée est compliquée pour beaucoup d'entre nous. Le monde extérieur déteint sur notre monde intérieur (où est-ce l'inverse ?) et se retrouve agité, sans repère et dépassé.


Je ne vais pas vous parler aujourd'hui de conseils naturo, de compléments alimentaires, de l'importance du sommeil ou de l'exercice physique...tout cela est déjà bien diffusé, même si à mon sens on ne le répètera jamais assez.


Ce dont je veux vous parler, c'est de votre santé mentale et émotionnelle.


Nous cherchons tous une solution extérieure à quelque chose qui part de l'intérieur.

C'est peut-être par facilité, par manque de connaissance de soi, par peur de ne pas être aimé ou par habitude.


Là j'aimerais que vous preniez un instant...

Juste un instant.

Et que vous vous posiez cette question :

"De quoi ai-je besoin là maintenant ?"


Quelles sont vos priorités et répondent-elles à vos besoins du moment ?


1- Se remettre au centre de nos priorités

Notre système nerveux est en mode surchauffe! Pas étonnant toujours plus d'informations, toujours plus d'activités, toujours plus de travail. Vous savez qu'une personne du Moyen-âge (je veux dire bien sûr avec le développement du cerveau de cette époque-là) ne vivrait même pas UNE journée avec ces conditions-là ? Alors peut-on se placer au centre de nos priorités pour une fois ? Est-ce que je peux me dire par exemple "j'ai besoin de plus de repos" et c'est non négociable!


2- Lâcher le perfectionnisme

Peut-être que je peux être moins exigeant avec moi-même et aussi avec les autres. Et laisser les autres faire à leur façon peut parfois amener de belles surprises et de belles découvertes.


3- Pratiquer la pleine conscience

Accessible à tous, être présent à ce que l'on fait demande un peu de concentration au départ puisque l'on sort du mode "hypnotique". Mais quand vous êtes ICI, vous n'êtes ni dans le passé (regrets, remords) ni dans le futur (anticipation).


4- Ne rien faire

S'octroyer des moments de "rien". Pas facile pour ce mental qui a l'habitude de tout gérer, de tout prévoir, de tout organiser et de s'agiter en permanence. Parlez-lui. Rassurez-le. Dites-lui "mon cher mental, là je m'autorise une pause de rien, et je te remercie d'avance pour ton silence".


5- Accueillir pleinement ce que la vie me propose

À votre avis, que se passe t'il lorsque nous rentrons en résistance avec les évènements sur lesquels nous n'avons aucun pouvoir de contrôle ?

Notre corps se contracte, notre rythme cardiaque accélère, notre tension artérielle augmente...c'est la 1ère phase du stress appelée "l'alarme". Dès que nous accueillons ce qui nous est présenté, le corps se relâche. Les évènements sont toujours là (à ne pas confondre avec le fait de tout accepter) mais ma vision a changé.


6- Se ressourcer dans la nature

L'homme est fait pour être dans la nature. C'est son milieu naturel. Il l'a juste oublié. Reprenez contact avec elle, avec les animaux, observez comme tout est parfait! Respirer, sentir, sourire, s'émerveiller...


7- Plaignez-vous!

Enfant, vous avez peut être entendu "arrêtes de te plaindre" ou ensuite quelqu'un vous dire qu'il y a pire que votre situation. C'est certainement vrai, il y a toujours pire que ce que l'on vit, en cherchant bien.

Mais cette plainte non exprimée, où va t'elle à votre avis? Dans les nombreuses émotions refoulées. La plainte n'est ni négative ni positive en soi, c'est une messagère que quelque chose a besoin de s'exprimer dans votre système émotionnel.


8- Chouchoutez-vous

Un bon bain, votre musique préférée, un massage, une sieste, un instant que pour vous, un bon repas, un livre passionnant...


9- Arrêter de vouloir convaincre les autres

Nous avons tous une vérité et des croyances bien définies, une vision de la vie. Mais les autres ont rarement la même que nous et c'est tout à fait normal. Il n'y a pas de bonne vision ou de mauvaise, juste des visions différentes. Et c'est toute la beauté de ce monde.


10- Soyez égoïste

Combler ses propres besoins est un mécanisme naturel. il n'est pas "bon" aujourd'hui de penser à soi avant les autres. Pourquoi ?

Refuser une invitation parce que vous n'avez pas envie de sortir ce soir, est-ce égoïste ? Dire non à votre patron qui vous demande de faire 1H sup' (encore une fois!), est-ce égoïste ? Ne pas rappeler un ami qui a besoin de vous, alors que vous avez pris cette journée pour vous, est-ce égoïste ? C'est votre liberté de vivre comme vous l'entendez, votre droit le plus légitime!


Vous seul savez ce dont vous avez besoin.

Se reconnecter à soi est aussi important que de bien manger.


C'est tout le travail que je vous propose de faire dans mon accompagnement

"Autonomie santé".


Prendre conscience de votre pouvoir intérieur et de votre potentiel de guérison.


Renforcer votre relation

à votre corps, à votre mental

et à votre système émotionnel.


Cet article est tiré d'un post que j'ai publié sur Instagram et Facebook. Au fil de mes rencontres, lectures, expériences, surtout depuis ces deux dernières années où notre conscience et notre perception a changé, j'ai compris que le bonheur, la paix ou la joie n'avaient aucun lien avec le monde extérieur.

Écouter son monde intérieur n'est ni nombriliste ni égoïste. Par contre il faut beaucoup d'estime de soi et d'amour pour soi. C'est une véritable réconciliation avec soi-même, là où l'éducation et la société nous ont appris à obéir, à rentrer dans un moule et à privilégier le faire plutôt que l'être.

Il n‘est pas toujours possible d’influencer le monde extérieur, mais nous avons toujours le pouvoir sur notre monde intérieur.

Je finirai en citant un passage du livre "le pouvoir de l'accueil" de Nassrine Reza" :


"Vous avez tellement besoin d'être aimé.

Mais arrivez-vous à vous aimer tel que vous êtes maintenant ?

Par moments, vous souhaiteriez être compris.

Mais comprenez-vous votre propre fonctionnement ?


Face à la solitude, vous auriez besoin d'une oreille.

Mais entendez-vous les messages de votre for intérieur ?


Dans votre grande générosité, vous aimeriez aider le monde.

Mais quelle aide vous offrez-vous avant tout ?


Vous désirez vivre dans un monde harmonieux et dans lequel la liberté d'être prédomine. Mais vous êtes-vous libéré de vos propres conditionnements, afin de retrouver votre harmonie ?


Tout commence toujours par soi. Au lieu de vouloir modifier certains aspects de votre vie, mettez tout votre cœur à recréer l'harmonie dans votre for intérieur.

Soyez généreux à son égard, offrez-lui ce dont il a besoin et vous verrez qu'il s'emplira d'une joie profonde.

Vous êtes doté d'une telle sagesse! N'hésitez pas à nourrir cet espace intérieur avec votre lumière.


Ce que vous chérissez dans votre espace intérieur se manifeste naturellement à l'extérieur. C'est sur ce simple principe que repose toute la mécanique de la vie."



bottom of page