top of page

Top 5 des plantes anti-âge et équilibrantes hormonales

La ménopause n'arrive pas un beau matin, ou très rarement, sans signes avant-coureurs. C'est un long processus biologique naturel qui commence bien souvent dès 40 ans. Les symptômes physiques et émotionnels peuvent venir impacter votre quotidien, parfois d'une manière intense.


Dans cet article, je vais vous parler de 5 plantes anti-âge qu'il faut absolument connaître en période de préménopause ou de ménopause. Ces 5 plantes peuvent suffire à mettre fin à des symptômes gênants, à condition de les prendre sous la bonne forme, au bon dosage et sur une durée suffisante.


Renseignez-vous toujours sur l'utilisation et les précautions d'emploi des plantes à visée hormonale car certaines sont déconseillées en cas d'antécédents de cancers hormonaux dépendants, aux femmes enceintes ou aux femmes prenant des traitements hormonaux substitutifs.


plantes anti-âge

Sommaire :



Plante n°1 : L'airelle rouge


La plante par excellence indispensable à la ménopause, c'est bien le bourgeon d'airelle rouge (Vaccinium vitis-idaea). On l'utilise dès les premiers signes d'un déficit en œstrogènes (ex : bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, irritabilité, fatigue, sécheresse vaginale, etc...), mais également pour prévenir d'autres désagréments liés à la baisse des taux d'hormones.


C'est ce qu'on appelle une plante œstrogène-like, ce qui signifie non pas qu'elle apporte des hormones à la place de nos organes, mais qu'elle stimule nos glandes dans la fabrication des hormones (progestérone ou œstrogènes). Et c'est bien là tout son intérêt, car elle donne la capacité à nos organes de garder une certaine capacité et autonomie anti-âge.


Les bienfaits de cette plante anti-âge :


  • Régularise le cycle menstruel et est antispasmodique

  • Aide à freiner le vieillissement des tissus

  • Lutte contre l'ostéoporose et aide à l'assimilation du calcium (action sur le côlon)

  • Possède une action diurétique et est efficace dans les cystites récidivantes (draineur de la vessie et désinfectant urinaire)

  • Lutte contre l'inflammation en cas d'arthrose, de polyarthrite chronique évolutive et de spondylarthrite ankylosante.

  • Riche en antioxydants, elle protège les cellules contre les dommages causés par les radicaux libres, et participe au ralentissement prématuré de la peau

  • Elle a une action bénéfique sur le système circulatoire

  • Et une action positive sur le système digestif en agissant comme régulateur sur la motricité du côlon et remarquable draineur et désinfectant intestinal (constipation chronique, colites spasmodiques, diarrhées post antibiotiques)

  • Elle a une action bénéfique pour le cœur en maintenant une pression artérielle saine et en réduisant le taux de cholestérol.

 

Plante n°2 : Le bourgeon de pommier


C'est le bourgeon de la préménopause, il accompagne la femme quand les taux de progestérone commence à baisser. On l'appelle donc "progestérone-like".

Il possède un pouvoir sédatif sur le système nerveux dans les cas de surmenage, d'angoisses ou d'irritabilité intense. Il aide au sommeil et favorise la relaxation. On le donne souvent en première intention, vers 40 ans et en fonction du profil de la personne.


Ses bienfaits :


  • Il aide à lutter contre la dominance des œstrogènes en préménopause

  • Il aide le foie à dégrader les hormones en excès dans l'organisme

  • Il aide donc à apaiser les maux de tête, migraines, bouffées de chaleur et favorise la digestion

  • Il aide à réguler le transit intestinal et à soulager les troubles digestifs tels que les ballonnements, les flatulences et les douleurs abdominales.

  • Il protège le système cardiovasculaire, en régulant la pression artérielle, en prévenant l’accumulation de plaques dans les artères et en maintenant un taux de cholestérol sain.

  • Il est un allié précieux de la peau, il possède des propriétés régénérantes et hydratantes qui contribuent à maintenir l’élasticité et la souplesse de la peau.

 

Plante n°3 : L'alchémille


Progestérone-like, l'alchémille est surtout utilisée pour ses propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes. Des études in vivo ont montré que la prise d'alchémille permettait de réduire les lésions d'endométriose ainsi que les réactions inflammatoires qui s'y rattachent. Elle est aussi reconnue pour ses  propriétés anti-infectieuses, antibactériennes, antivirales et antifongiques.


Ses bienfaits :


  • Elle limite les saignements en cas de règles hémorragiques (riche en tanins) et douloureuses, ce qui lui permet de prévenir indirectement les anémies

  • Elle est antispasmodique, sédative et calmante

  • Elle a également des propriétés vasculaires notamment grâce à ses flavonoïdes qui améliorent la circulation sanguine

  • Elle lutte contre le syndrome de congestion pelvienne en réduisant les douleurs qu'il génère.

  • Elle a une action favorable sur la fonction intestinale


 

Plante n°4 : Le romarin


Bien trop souvent banalisé, le romarin est une plante qui mérite d'être dans ce top 5. C'est un excellent protecteur et anti-âge! Il protège nos cellules, notre cerveau et nos organes contre les méfaits du stress oxydatif. C'est un tonique (donc à prendre le matin de préférence), excellent remède naturel contre la fatigue!


On l'utilise sous forme d'infusion, en gemmothérapie (jeunes feuilles), sous forme d'extrait de plantes fraîches, en teinture mère, huile essentielle, etc...


Chez la femme, il peut contribuer à l'équilibre hormonal par son action détoxifiante sur le foie. Il peut être d'une grande aide dans les périodes de grandes transitions, pour garder l'esprit clair et vaillant.


Ses bienfaits :


  • Puissant draineur hépatique et hépatoprotecteur

  • Il régénère la paroi intestinale

  • C'est un désintoxiquant général de l'organisme : abaisse les triglycérides, le taux d'urée et de cholestérol

  • Il rétablit l'équilibre minéral et ionique

  • Il est recommandé pour stimuler la circulation des extrémités (mains et pieds froids)

  • Il lutte contre l'athérosclérose

  • Tonique, il agit dans la fatigue surrénalienne et les anomalies sexuelles fonctionnelles (frigidité, impuissance)

  • Il lutte contre la sénescence gonadique, la congestion de la prostate et les dysménorrhées (douleurs de règles)


 

Plante n°5 : L'ashwagandha


L'ashwagandha est une plante adaptogène, c'est-à-dire qu'elle s'adapte au milieu qu'elle rencontre. Elle peut donc à la fois calmer les excès ou au contraire stimuler.

C'est une plante indispensable pour mieux vivre dans nos sociétés occidentales modernes, et notamment quand nos hormones commencent à fluctuer ou que le stress et la fatigue s'invitent un peu trop souvent.


Elle donne de la vitalité, prolonge la vie et la jeunesse!


Ses bienfaits :


  • Calmante et stimulante (on peut donc l'utiliser soit pour calmer un caractère nerveux ou à l'inverse stimuler une personne en burn out par exemple)

  • Anxiolytique, elle calme les angoisses et l'anxiété

  • Elle peut agir sur les insomnies provoquées par le stress (mauvais rêves, sommeil agité)

  • On l'utilise dans les cas de stress post-traumatique

  • Immunomodulatrice, elle régule le système immunitaire

  • Anti-inflammatoire articulaire et musculaire (ex: polyarthrite rhumatoïde, fibromyalgie, spondylarthrite ankylosante, etc.)

  • Elle stimule les fonctions endocrines, en particulier la thyroïde et les surrénales, c'est pour cela que je la conseille très souvent en période de préménopause ou ménopause


Je conseille l'Ashwagandha du laboratoire Copmed, pour sa qualité et son dosage. (Code promo -5% sur toutes vos commandes et sur tous les produits : VIPA85996)

 

Pour en savoir plus sur l'équilibre hormonal de la femme à partir de 40 ans, vous pouvez télécharger mon guide gratuit en cliquant sur l'image ci-dessous :


guide gratuit équilibre hormonal

Pour un accompagnement personnalisé, prenez rendez-vous en ligne.

 

Pour vous, quelle est la meilleure plante anti-âge ?

  • 0%L'airelle rouge

  • 0%Le bourgeon de pommier

  • 0%L'alchémille

  • 0%Le romarin





Comments


bottom of page