top of page

L'indispensable Magnésium

Aujourd'hui, parmi les carences les plus fréquentes, il est important de parler du magnésium. Cet oligo-élément dont 80% de la population française aujourd'hui serait en manque passagèrement ou sur de plus longues périodes. Ce n'est peut être pas le minéral le plus abondant dans notre corps (c'est le 4ème après le calcium, le phosphore et le sodium) mais il est certainement l'un des plus importants pour la santé globale.


1- Où est-il stocké dans l'organisme ?

Le corps humain adulte contient environ 25g de magnésium, 70% dans le squelette et 30% sous forme de réserve (29% dans les tissus mous et 1% dans le plasma).

Son métabolisme est intimement lié à celui du calcium et celui du phosphore dans les os, et au niveau du sang, le Mg est l'allié du fer.






2- Son rôle

Le Magnésium est impliqué dans plus de 300 fonctions biochimiques dans le corps.

Il est l'un des régulateurs essentiels du métabolisme de l'organisme, principalement celui de la cellule nerveuse. Il assure une fonction essentielle dans les échanges cellulaires et dans le cycle de Krebs responsable de la production d’une partie de l’énergie dans la cellule. D’où son impact sur l’état de fatigue physique.

  • Il contribue également au métabolisme des glucides, lipides et protides en les rendant assimilables par toutes les cellules du corps.

  • Il agit sur le contrôle de la glycémie.

  • Il régule la pression artérielle et le rythme cardiaque.

  • Il joue un rôle sur la contraction musculaire.

  • Il a un rôle de défenseur en stimulant la destruction des microbes par les globules blancs par phagocytose (mécanisme permettant aux cellules de digérer des particules et des micro-organismes).

  • Il permet une bonne immunité en modulant le phénomène inflammatoire.

  • Il a une activité anaphylactique, anti-allergique, anti-inflammatoire, anti-stress.

  • Il aide à maintenir l'équilibre électrolytique et l'homéostasie du calcium, du sodium et du potassium, essentiels pour stabiliser les membranes de nos cellules et dans la transmission d'influx nerveux.

  • Il contribue à la formation du squelette et régule la substance fibreuse des nerfs.

  • C'est un cofacteur de nombreuses réactions enzymatiques.


3- Pourquoi sommes-nous carencés aujourd'hui ?

Il y a 4 grandes causes à cette carence dans notre monde moderne :

  • Sans grande surprise, le stress arrive en première position. En effet, c'est un gros consommateur de Magnésium, il brûle littéralement nos réserves. L’adrénaline générée par le stress capte le magnésium dans le plasma et empêche ainsi son absorption par les cellules. Le cortisol quant à lui, autre hormone du stress, augmente son excrétion urinaire ce qui entraîne une diminution du magnésium disponible pour les cellules. Un fonctionnement optimal des neurotransmetteurs a besoin de Magnésium, tout comme du fer, du cuivre, du zinc et des vitamines du groupe B.

Le magnésium est un nutriment indispensable dans notre société moderne pour aider notre organisme à faire face à toutes les sollicitations extérieures. Or, le stress est un processus acidifiant donc déminéralisant pour l'organisme.
  • L'alimentation "moderne" est l'une des grandes responsables de cette carence en Magnésium. L’agriculture intensive, l’appauvrissement des sols et désormais la généralisation des cultures hors-sol ont très fortement réduit la teneur en vitamines et en oligo-éléments (dont le magnésium) des fruits et légumes. À cela s’ajoutent des procédés de raffinage alimentaire qui entraînent une perte de 80 à 90 % du magnésium présent dans les produits de base.

  • L'absorption intestinale n'est pas toujours optimale, en cause nos parois intestinales souvent atteintes de porosité qui ne permettent plus d’absorber correctement le magnésium (principalement au niveau du jéjunum et de l’iléon) afin qu’il passe dans le sang. Attention aussi à l'alcool qui empêche l'absorption du Magnésium en l'éliminant par la voie rénale.

  • Autre facteur de carence, la prise de certains médicaments comme les diurétiques et les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) contre les inflammations gastriques.


4- Comment savoir si l'on est carencé ?

Un dosage sanguin n'est pas forcément représentatif des réserves de l'organisme puisque seul 0.3% du magnésium total circulerait dans le sang.

Certains symptômes peuvent nous indiquer une carence :

  • Fatigue matinale

  • Difficultés d'endormissement

  • Réveils nocturnes

  • Stress et anxiété

  • Irritabilité

  • Hyperémotivité

  • Crampes et raideurs musculaires

  • Engourdissement des bras ou des jambes

  • Maux de tête

  • Tressautements de la paupière

Si vous constatez plusieurs de ses symptômes, parlez-en à votre médecin ou votre naturopathe.


5- Principales sources alimentaires

Cacao, soja, oléagineux (amandes, noix, noisettes, noix de cajou, noix du Brésil...), légumes secs et fruits secs, céréales complètes, légumes verts, légumes à feuilles vertes, légumes à feuilles colorées (le Mg fait partie de la chlorophylle), palourdes, bigorneaux, algues, graines de courge, graines de lin, graines de tournesol, graines de sésame, graines de chia, bananes, chocolat noir (au moins 70% de cacao)...

Bien sûr choisissez des aliments de qualité biologique, mangez local et cru quand c'est la saison et que vos intestins le supportent.


6- À quel moment faire une cure ?

  • En cas de fatigue (physique et intellectuelle)

  • En cas de crampes, de tremblements, de faiblesse musculaire

  • En cas de crise de tétanie

  • En cas de spasmophilie

  • En cas d'insomnie

  • En cas de troubles psychiques, troubles de la mémoire, déprime, irritabilité

  • En cas de troubles digestifs

  • En cas de troubles du rythme cardiaque

  • En cas de troubles ophtalmologiques

  • En cas de douleurs ostéo-musculaires

  • En cas de migraines...

Les besoins sont augmentés chez les femmes sous contraception orale, chez les sportifs et chez les séniors. Les apports en Magnésium doivent être quotidiens après l'âge de 40 ans puisque le corps ne peut le garder en réserve.
Il faut savoir que le froid augmente les besoins alors que la chaleur accélère sa fuite par transpiration.


Avant toute supplémentation, il est important que l'apport principal se fasse par l'alimentation. Le complément alimentaire c'est la cerise sur le gâteau! Vous pourrez prendre X vitamines, minéraux ou oligo-éléments, si votre alimentation est déséquilibrée, dévitalisée ou acidifiante, c'est franchement balancer son argent par les fenêtres.

Attention également à la qualité des compléments alimentaires que vous choisissez. Ils ne sont pas tous valables, loin de là. Certains n'auront aucun effet, d'autres causeront plus de dégâts que de bienfaits. Renseignez-vous auprès de votre praticien de santé.



Comments


bottom of page