top of page

Comment prendre soin de son microbiote intestinal

Dans cet article, je ne vais pas vous expliquer ce qu'est le microbiote intestinal, pour cela relisez mon article "Le microbiote intestinal".


Ce qui m'intéresse aujourd'hui est de vous donner des pistes pour restaurer votre microbiote intestinal, si vous souffrez de désordres digestifs, si vous avez de la difficulté à perdre du poids malgré une alimentation santé, si vous avez une maladie auto-immune, si vous souffrez de stress chronique etc...


femme malade


1- Adopter une alimentation santé

C'est la première étape indispensable si vous souhaitez des résultats sur le long terme. Pas seulement le temps de restaurer votre microbiote, mais c'est bien un changement global de votre alimentation qui doit être fait si vous ne voulez pas que votre problématique revienne et les bénéfices seront énormes sur votre santé en général.


Alors tout dépend d'où vous partez mais vous ne pourrez pas tout faire d'un coup. Il faudra progressivement adopter de nouvelles habitudes, de nouveaux comportements, et là vraiment je vous encourage à vous faire accompagner car il faut une bonne dose de motivation pour tenir sur la durée! Mais quand on voit les résultats déjà des premières semaines, ça vaut le coup!


2- Déparasiter et nettoyer les intestins

Autrefois nos ancêtres se vermifugeaient plusieurs fois par an, souvent au printemps et à l'automne. On pense à vermifuger les enfants ou les animaux mais les adultes très peu, voire pas du tout.

Très fréquentes dans le monde, les parasitoses intestinales sont des affections dues à la présence de micro-organismes nocifs dans l’intestin. Ces micro-organismes s’abritent dans le corps d’un autre être vivant, pour s’y nourrir et s’y reproduire.


Les symptômes les plus courants d'une parasitose sont : une fatigue qui perdure, des troubles digestifs et intestinaux (diarrhées, nausées, troubles de l'appétit...), une mauvaise haleine, des démangeaisons (anal, nez, oreilles, dos), toux, troubles du sommeil, anxiété, nervosité...


On utilise un vermifuge naturel pour déparasiter puis on nettoie à l'aide de charbon végétal, de psyllium, de gel d'aloe vera ou d'argile verte. Vous pouvez également faire des lavements ou une irrigation du côlon par un professionnel.


3- Réparer la muqueuse intestinale

Si votre muqueuse intestinale est abimée, il faut savoir que cette intoxication lente du sang peut provoquer l’apparition de troubles digestifs tels que le Syndrome de l'Intestin Irritable (SII) et les Maladies Inflammatoires Chroniques de l'Intestin (MICI). Elle peut également entraîner des troubles du métabolisme comme le diabète, l’obésité ou bien encore des troubles cutanés (eczéma…).

Il existe des compléments alimentaires pour réparer la muqueuse intestinale, mais attention à leur composition, le marché des compléments alimentaires naturels est en plein essor et il faut rester vigilants quant à leur qualité.


Il existe une cure très facile à réaliser et 100% naturelle, la cure de bouillon d'os. Riche en collagène et glutamine, cette cure d'au moins 3 semaines vous permet de rétablir une muqueuse intestinale saine et de réduire l'inflammation.


4- Réensemencer la flore

Une fois l'alimentation en place, les intestins nettoyés et réparés, vous pouvez repeupler le microbiote grâce aux probiotiques. Là encore, attention, tous ne se valent pas et l'individualisation reste la clé d'une bonne restauration.


Nourriture saine

5- Autres conseils pour prendre soin de son microbiote

  • Gérer son stress : le stress est une source de déséquilibre du microbiote et de toute la sphère digestive. J'aborde ce thème dans mon ebook "Le stress chronique, ce n'est pas uniquement dans votre tête!" .

  • Bien mastiquer : on minimise souvent cette étape de la digestion alors qu'elle est essentielle et que bien des désordres digestifs pourraient se régler rien qu'en mastiquant bien. Essayez vraiment pendant au moins 3 semaines de manger en conscience, dans le calme et détendu, et vous verrez votre digestion s'améliorer comme par magie!

  • Limiter les produits transformés, manger le plus brut possible, simple, en évitant les additifs et conservateurs.

  • Limiter les produits laitiers de mauvaise qualité, le gluten et tous les sucres raffinés

  • Consommer plus d'oméga-3 (petits poissons gras, huiles végétales de lin, de noix, de chanvre) pour un bon ratio oméga-3/oméga-6.

  • Éviter l'alcool et le tabac, sodas, café...

  • Bouger : l'activité physique quotidienne est essentielle à un microbiote en bonne santé


Conclusion :

Nos rythmes de vie effrénés et notre exposition à de nombreux polluants ont engendrés une épidémie de troubles digestifs de plus en plus graves et chroniques. Il est essentiel de reprendre votre santé en main. N'attendez pas que quelqu'un le fasse à votre place. En respectant votre corps et en lui donnant le bon carburant, vous verrez votre vie radicalement changer et votre santé s'améliorer sur le long terme.

Comments


bottom of page