top of page

Partie 1 : pourquoi j'ai fait de la santé préventive ma mission ?

Bonjour et bienvenu dans ce nouvel article que j'ai séparé en deux parties tant il y a à dire car vous l'aurez compris dans le titre, le sujet de la santé préventive me tient à cœur et l'envie de partager mes expériences et connaissances autour de mon activité de naturopathe où je prône tous les jours la prévention me semble essentiel et si cela résonne en vous, c'est que vous êtes au bon endroit.


Dans nos sociétés modernes, on parle bien trop peu de santé préventive, alors que celle-ci devrait faire partie intégrante des programmes d'éducation dès le plus jeune âge. Apprendre à prendre soin de son corps, de ses pensées et de ses émotions n'est-il pas essentiel autant que d'apprendre à lire, écrire et compter ?


chenille sur fleur

Sommaire :


Alors pour commencer, qu'est-ce que j'entends par santé préventive ?


Pour moi, c'est adopter des habitudes de vie qui contribuent à améliorer notre bien-être, autant physique que mental. C'est envisager que la façon dont nous vivons, mangeons, buvons, respirons, bougeons, pensons et bien plus encore influencent directement notre état de santé.


La médecine moderne s'intéresse uniquement aux symptômes et aux maladies. C'est une médecine d'urgence qui intervient quand la maladie est déjà là. Faire de la santé préventive c'est s'intéresser avant tout à la personne dans sa globalité et à ses habitudes de vie pour qu'elle mette en place celles qui lui seront bénéfiques sur le long terme.


Pour moi, c'est aussi reprendre une autonomie et une responsabilité envers soi et sortir de l'illusion que nous n'avons aucun pouvoir sur notre santé. Nous savons aujourd’hui par l’épigénétique que rien n’est figé, que les croyances autour de l’hérédité n’ont plus lieu d’être. Ainsi les fameuses maladies héréditaires, la fatalité des gènes et l’impuissance qui en découlent peuvent enfin disparaître de nos croyances les plus profondément enfouies.


Alors à ceux qui me demandent comment expliquer ces maladies qui se retrouvent de génération en génération, je leur répondrai que pour la plupart, tout se passe dans les habitudes de vie et dans les croyances qui se transmettent bien plus que nos gênes à travers les lignées. Prenons l'exemple de l'alimentation, les habitudes alimentaires sont transmises par nos parents, qui les tenaient de leurs parents, etc... Ces habitudes sont aussi influencées par le pays dans lequel nous vivons, l'endroit où nous sommes né, les traditions et les coutumes, l'environnement, la pollution présente, etc...


Quel a été le déclencheur pour moi ?


Comme pour beaucoup de personnes qui changent littéralement leur façon de vivre un jour, c'est la maladie qui a été pour moi un tournant dans ma vie (le fameux avant-après). Quand on est touché personnellement par la maladie, ce n'est pas du tout pareil que lorsqu'elle touche le voisin, le collègue ou même un proche. Et non! Là c'est notre chair qui est touchée, profondément, et tout est remis en cause! Notre perception de la vie change littéralement, nos priorités d'avant nous semblent bien fades face à cette épreuve qui peut dans un premier temps nous paraître injuste mais qui avec beaucoup, beaucoup de recul, nous apparaît comme un véritable tremplin.


femme coucher de soleil

Pourquoi j'ai choisi la naturopathie comme approche préventive ?


L'approche de la médecine conventionnelle m'a toujours étonnée. Faire disparaître à tout prix et le plus rapidement possible les symptômes sans s'interroger sur ce qui se passe réellement dans son corps, était pour moi un contresens. Le symptôme est un message que notre corps nous envoie pour nous signaler un déséquilibre. En le supprimant nous n'avons en rien trouvé la cause de ce déséquilibre.


La naturopathie, par sa vision holistique, s'intéresse à l'individu dans sa globalité et cherche avant tout à comprendre et à éviter les causes de nos maladies. Elle considère que la cause majeure des maladies relève de l'encrassement, des surcharges ou des carences de notre terrain, à savoir l'ensemble des liquides organiques tels que les sérums cellulaires, le sang et la lymphe, qui entourent et irriguent nos cellules. C'est donc une approche très positive de la santé, qui nous place pleinement responsable et plus seulement victime de ce qui nous arrive.


Mais évidemment il faut bien comprendre que le retour à la santé ne se fait pas en un claquement de doigts et qu'il faut bien prendre en compte tous les paramètres de l'individu, son histoire, ses antécédents médicaux, familiaux, ses traumatismes, ses habitudes de vie, son environnement pour le prendre en charge globalement et ne plus s'arrêter seulement à la partie visible de l'iceberg.


En quoi la santé préventive peut-elle aider à diminuer les maladies de civilisation, autrement dit les maladies liées au mode de vie ?


C'est une véritable épidémie de maladies chroniques auquel notre génération doit faire face, et certainement aussi les suivantes, si nous ne changeons rien maintenant.


"Les dépenses de santé sont en constante augmentation et représentent actuellement près de 11 % du PIB, soit environ 271 milliards d’euros annuels, incluant une consommation de médicaments en ville de 33 milliards d’euros et un coût de soins d’hospitalisation (hors soins de longue durée) de plus de 90 milliards d’euros. On en arrive à ce double paradoxe : les dépenses allouées à la santé augmentent sans cesse alors que les gains en termes d’espérance de vie et de qualité de vie n’augmentent plus en proportion." (Le monde, article du 30 avril 2020, Santé : « Il faut sensibiliser les citoyens à la notion de “maladies de civilisation” dès l’école et tout au long de leur vie »)


Une médecine davantage préventive que lucrative doit être envisagée.

Les budgets alloués à la santé préventive sont dérisoires en comparaison de ceux qui font la promotion des médicaments. Pourtant personne ne nie que ces maladies de civilisation (maladies cardiovasculaires, diabète de type II, obésité, cancers, AVC, hypertension, maladies auto-immunes, dépression...) trouvent leur origine dans le mode de vie : alimentation, consommation d'alcool, de tabac, de drogue, manque d'activité physique, exposition de plus en plus forte aux polluants et perturbateurs endocriniens, stress chronique, etc... Il est prouvé aujourd'hui que 90% des cancers sont liés à des causes nutritionnelles et aux xénobiotiques (polluants et déchets environnementaux). Alors qu'est-ce qu'on attend ?


La naturopathie considère que ce tableau, aussi dramatique soit-il, peut être étudié sereinement et solutionné positivement, à condition de réveiller les consciences de chaque individu. Car avant de voir un changement collectif, il s'agit bien d'un changement de comportement individuel qui permettra de profondes transformations de notre société.


crocus jaune

Je vois chaque jour des témoignages de personnes en rémission de maladies soi-disant incurables, qui ont repris leur santé en main avec beaucoup de courage, car évidemment quand la maladie est déclarée, les changements à mettre en place sont énormes et on ne peut pas tout révolutionner en un jour. Il faut à la fois apaiser les troubles présents pour plus de confort de vie et faire chaque jour des petits pas vers une hygiène de vie qui permet de relancer le bon fonctionnement de l'organisme. C'est aussi avoir confiance en ses capacités, en son corps et en sa force de résilience. Cela demande du courage, le soutien de son entourage et l'aide de thérapeutes compétents.


La santé préventive ne fera pas de miracles si vous n'en êtes pas pleinement l'acteur!

Nous sommes à un tournant majeur du système de santé en France mais aussi partout dans le monde. Les crises récentes ont mises en lumière les limites de ce système même si certains s'y accrochent avec force et virulence, tout est déjà en train de changer. Mais c'est à chacun de nous de conscientiser que l'homme s'est éloigné des lois de la nature et du vivant et que pour retrouver le chemin vers une santé harmonieuse, à laquelle chacun a droit, il faudra faire des changements importants mais tout à fait réalisables.


Conclusion :


Merci de m'avoir lu jusque là. Il est parfois difficile de mettre en mots ce qui nous motive et nous porte chaque jour mais j'avais très envie de vous partager cette mission que je ressens de plus en plus fort en moi. Celle de vous accompagner toujours plus loin, dans votre quotidien, grâce à des méthodes naturelles mais ô combien puissantes. De vous aider à prendre soin de vous sur tous les plans et pas seulement physique. C'est vraiment un cadeau de se sentir bien juste à sa place. Dans la partie 2, je vous donnerai 3 clés essentiels pour préserver notre système nerveux, à ne pas prendre à la légère si l'on veut conserver sa santé sur le long terme.


Et si vous souhaitez en savoir plus sur mes accompagnements, vous pouvez m'écrire à couleurnaturo@orange.fr ou appuyer sur le bouton ci-dessous :









コメント


bottom of page